Your browser doesn't support the features required by impress.js, so you are presented with a simplified version of this presentation.

For the best experience please use the latest Chrome, Safari or Firefox browser.

Autour d'un dossier de radiation des émigrés de la Révolution française

Joseph Marie Jullien Gallery [né Gallery de la Rosaire] (1763-1835) est
un aïeul direct (9e génération). Jusqu'à présent, je n'avais sur lui que des
informations somme toute classiques : dates, professions, enfants, etc.

Jusqu'à découvrir un dossier de demande de
radiation de la liste des émigrés aux Archives
nationales... À travers ce dossier de près de
30 pièces, un voile se lève sur la vie de Joseph
entre ses 15 et 30 ans, et sur la période
révolutionnaire...

>> Focus sur un rapport qui permet de remettre en perspective et
de mieux appréhender l'ensemble du dossier
...

Rapport du département de l'Orne

  • Rapport non daté mais qui accompagne un projet
d'arrêté daté du 23 floréal an IV (12 mai 1796)

  • 4 pages émises par la 3e division (Émigrés) du
 département de l'Orne.

  • Document préparatoire à l'arrêté radiant
Joseph Marie Jullien Gallery de la liste des émigrés

  • Différentes pièces justificatives, citées 
à l'appui de la demande du pétitionnaire, sont
annexées au dossier.

Pièce(s) n°1

Juste après le rapport figurent un
ensemble de pièces
regroupées sous
un papillon numéroté "n° 1er".

Il s'agit des 4 pièces énoncées dans
la première partie de l'arrêté.

Pièce n°2

1° un certificat du sous chef de
l’administration civile de la Marine à
Bordeaux en datte du 18 avril 1793,
attestant que Gallery a été embarqué
à Bordeaux le 29 avril 1791 sur le
navire Le Pondichéry

Pièce n°3

2° un certificat du sous chef d’administration
civile de Marine à L’Orient en datte du 21 mai 1793,
visé par la municipalité de l’Orient et par le
Directoire du district d’Hennebont, attestant que
Gallery s’est embarqué à Bordeaux sur le navire de
commerce Le Pondichéry commandé par Patrouillan
le 7 mai 1791, en qualité de pilotin, qu’il a été débarquer
à Pondichéry le 27 septembre 1791, et est repassé en
France en qualité de passager au compte de l’Etat, sur
le navire de commerce Le Perrier de Bordeaux,
capitaine Michaud, le 28 mars 1793, après avoir servi
en qualité d’aide pilote sur la frégate La Cibelle.

Pièce 4

 3° un certificat du conseil général de la commune
de Rennes en datte du 25 juillet 1793, visé les
directoires de district et de département
attestant que Joseph Marie Jullien Gallery est
marin de profession et que son état exige qu’il
fasse et qu’à sa connoissance il a fait et fait
de fréquens voyages dans les colonies à raison
de son état et de son commerce.

Pièce n°5

4° un certificat en datte du 6 floréal an 2e
du capitaine et emploÿé de la flotte de la
République Le Suffren visé par les directoires
de district de Brest et du département du
Finistère, attestant que Gallery, natif de Rennes,
département de l’Ille et Vilaine, enseigne de la
Marine, non entretenu, est embarqué à bord de
la ditte flotte, en sa ditte qualité.

Pièce n°6

5° un certificat obtenu de la commune de Rennes
dans la forme voulue par la loi du 28 mars 1793,
attestant sa résidence à Rennes depuis son retour
de l’Inde le 9 avril jusqu’au 28 juin 1793.
Sous ces trois rapports Gallery ne peut être réputé
émigré.

Mais depuis l’époque de son embarcation au bord de
la flotte de la République Le Suffren Gallery a du
et doit continuer de prouver par lui ou son ayant cause,
ou sa résidence en France ou la continuité de son emploi
au service de la République jusqu’au moment de

Je propose en conséquence le projet d’arrêté suivant.
[ceci étant]...

Ainsi l’application de cette loi [du 28 mars 1793] peut
être faite à Gallery sous trois rapports.

  • 1er rapport – comme marin de profession et dans
l’usage de faire à raison de cette profession et de
son commerce des voyages de long cours, Gallery a
pour lui le certificat du conseil général de la commune
de Rennes qui le met dans le cas de l’exception portée
dans le nombre 6 de l’article VIII, section IV,
titre premier, de la loi du 28 mars 1793.


  • 2e rapport – depuis son retour de l’Inde à
L’Orient vers la fin de mars 1793, il rapport un
certificat de résidence à Rennes conforme à la loi
du 28 dudit mois de mars.

  • 3e rapport – à l’époque de cette résidence à
Rennes au mois d’avril 1793, correspondant au mois
de floréal de l’an 2, il étoit enseigne de la Marine
non entretenu et faisant partie de l’équipage de la
flotte de la République Le Suffren, suivant le
certificat qu’il en rapporte.

Et pour conclure... (ou presque)

>> Voir en rapport en intégralité (pdf)

Joseph Marie Jullien Gallery est radié de la liste des émigrés de l'Orne par arrêté
du 27 prairial an IV (15 juin 1796), au terme d'une procédure engagée fin 1793 .






Source
: Archives nationales, dossier Joseph Gallery, F/7/5456

Liens
: Archives nationales, Inventaire (nominatif) des dossiers de radiation
des émigrés ;
Archives nationales, Guide des sources "Rechercher un émigré de la
Révolution française"
; d'Aïeux et d'Ailleurs, Articles sur Joseph Gallery,
non-émigré de la Révolution
française (épisode 1, épisode 2, épisode 3...)

Utilisez la barre d'espace ou bien les touches fléchées pour naviguer